Les Korollerien et le Bagad de Morlaix font un tabac en Pologne

L'affiche du 11 mai

L’affiche du 11 mai

 

La ville de Mielec, située au sud-est de la Pologne organisait du 9 au 11 mai les « Journées citoyennes de l’Europe » et invitait à cette occasion ses villes jumelées: Morlaix Communauté, Morlaix, Saint-Martin-des-Champs, Saint-Thégonnec, Douchy les Mines (59), Lhöne (D) et Tsizaföldvar (Hongrie). Chaque commune était chargée d’intervenir sur la citoyenneté lors d’une conférence devant plus de 200 personnes et proposait à la population locale un spectacle le samedi après-midi. La Maison du tourisme accompagnait la délégation pour faire la promotion du Pays de Morlaix et communiquer sur la Bretagne et le Finistère.
P1130337La délégation de Morlaix était composée de 45 personnes, principalement les membres des Korollerien Bro Montroulez et du Bagad Sonnerien Bro Montroulez qui ont assuré ensemble le spectacle du samedi après-midi pour la Bretagne, sur la grande place face, à la Maison de la culture. Entourés des musiciens du bagad, les danseurs portaient les costumes du Trégor, du Léon, de Morlaix et la tenue traditionnelle de la Manufacture des tabacs. Sacré dépaysement pour les slaves que de découvrir ce spectacle entièrement basé sur une culture traditionnelle mais qui sait soigner les changements de tonalité, les moments calmes et les temps forts, la précision des costumes, une rythmique moderne, du Kan ha diskan, la puissance des bombardes et des cornemuses… Les spectateurs qui allaient et venaient en fonction de la musique étaient plus nombreux à ce moment de l’après-midi. Les officiels polonais se souviendront de leur apprentissage de la gavotte et des quelques coups de canifs apportés au protocole pour les bretons…

Pendant les deux jours de l’événement, la Maison du tourisme proposait une découverte du territoire de Morlaix, mais aussi plus généralement du Finistère et de la Bretagne. À cette P1130267distance, il était important de localiser la région, de montrer le point commun essentiel entre la Bretagne et la Pologne (commun aussi avec l’Italie), la densité et la richesse du patrimoine religieux, de mettre en avant la proximité de la mer à tout endroit de la Région. Entre la conférence et la journée du spectacle, on peut évaluer à 300 le nombre des contacts, sans préjuger d’une concrétisation future: de jeunes couples comprenant l’anglais avec qui il était aisé de communiquer, des personnes entre deux âges qui parlaient un français approximatif mais « opérationnel » (souvent après un séjour en France) et des personnes plus âgées ne comprenant que le polonais avec qui le dialogue était plus difficile.

La Ville de Mielec, principalement industrielle et peu touristique, fait partie de la Région Subcarpathique (une sorte de Piémont des Carpates, au sud de Cracovie), qui s’ouvre P1130174actuellement au monde du tourisme en devenant plus accessible aux visiteurs: la création d’autoroutes pour connecter cette région à la limite de l’Ukraine est impressionnante (merci à l’Europe !). Avec Yvon Tanguy, Président de la Maison du tourisme, nous avons rencontré le directeur du tourisme de la Région. Simple curiosité dans un premier temps, l’entretien est devenu plus constructif, avec l’idée d’organiser des échanges de savoir faire autour de thématiques communes. Une coopération peut être envisagée sur l’accueil en offices de tourisme, la formation des prestataires et pourquoi pas (mais compliquée à mettre en oeuvre compte tenu de la distance) une promotion croisée qui prendrait appui sur la nouvelle ligne low cost qui va voir le jour entre Rzeszow (prononcer « Géchouf ») et Paris-Beauvais.

La distance entre les deux territoires est un obstacle pour une collaboration intensive. Mais le principe de réaliser ponctuellement une coopération permettant à chacun de découvrir une autre réponse à des problématiques qui nous sont communes (et dans le tourisme, il y a énormément d’enjeux classiques) peut mériter une tentative de rapprochement. Entre le premier contact, forcément aimable et emprunt de curiosité, et le début d’un travail de fond, il y a encore quelques obstacles à passer, que les fonds européens pourraient permettre d’atténuer.

Un grand merci à Karolina, notre traductrice, à Madgalena Pekalska qui a géré techniquement l’événement, à Jaroslaw, directeur du tourisme de la Région Subcarpathique et à Jacques Creignou, de l’association France Pologne de Morlaix.

Quelques images et vidéos à venir.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s