10 conseils pour bien débuter votre twitter touristique

On se calme: tout le monde autour de vous parle de Twitter, pratique le gazouillis à grande échelle et vous restez là, la mine sceptique, à vous demander pourquoi le charme du passereau ne vous bouleverse pas. 140 signes, un # ici, un @ là, mystérieuse engeance… Comme toujours dès qu’il s’agit de réseaux sociaux, la méthode est toujours la même: je prends une profonde respiration, je prends un air détaché, je créé un compte et je vois ce qu’il se passe.  Là, j’écris « C’est mon premier tweet. Y a quelqu’un là dedans ? #echodansunecathedrale @presidentbartlet @calimero ». Et j’attends.

twitter

Twitter est comme une courte exclamation sur internet, un cri dans la nature, qu’entendront ou pas les gens qui vous suivent. Il est aussi une façon toute pacifique de venir se faire entendre dans une thématique en utilisant les bons mots clef. Il existe de nombreux textes sur l’impact de Twitter dans une communication numérique. Mais, au fait, et tout simplement: « comment ça marche ? »

1. 140

Je synthétise une idée en 140 signes. Seuls les liens sont automatiquement raccourcis et les adresses url qui ressemblent à des mots gallois ne vous portent pas préjudice. Un tweet = une idée. Très simple. Un tweet idéalement renvoie vers un contenu que j’ai déjà déposé en ligne.

2. Veille

Sur Twitter, je peux enregistrer une veille autour d’un mot clef. Ma destination par exemple. À chaque recherche, je pourrai ainsi identifier des contenus sur des thématiques qui m’intéressent.

3. Clef

Si un mot clef est particulièrement populaire en ligne pour ma destination (« Bretagne », par exemple pour ce qui me concerne), je vais introduire ce mot clef dans mes tweets pour être lu potentiellement par tous ceux qui s’y intéressent. Si banalement, je fais référence à un fait qui se déroule en Bretagne, j’indique simplement bretagne. Si je veux affirmer l’intérêt régional de mon propos, je vais indiquer le terme #bretagne. Les recherches portant sur le terme « bretagne » donneront un résultat exhaustif quand les recherches portant sur le terme #bretagne n’indiqueront que les tweets contenant #bretagne. L’utilisation du # (hashtag) permet de « sur-valoriser » le mot clef et de lui donner un sens plus pointu.

4. Live

Le « live tweet » utilise un hashtag improbable qui permet d’isoler une communauté sur twitter à un instant « t ». C’est par exemple le cas de #softpower sur France Culture chaque dimanche soir qui permet aux auditeurs de l’émission de réagir en direct. Le réalisateur de l’émission prend connaissance des tweets et éventuellement fait une sélection qui est lue à l’antenne. C’est le cas de plus en plus en télévision (ex. ONPC pour « On n’est pas couché », le samedi soir). On parle alors du second écran. Cette technique est de plus en plus utilisé en conférence pendant l’intervention d’un expert les spectateurs peuvent intervenir en direct sur un écran en fond de scène. Loin d’être anecdotique, le « live tweet » est ce qui permet à Twitter d’entrevoir un modèle économique rentable.

5. Actu

Sur votre compte Twitter, vous avez en permanence une rubrique « tendances » qui vous donnent les mots clef les plus utilisés dans le réseau au moment de votre connexion. Vous pouvez ainsi suivre les sujets forts de l’actualité du monde ou de votre pays.

6. Filature

Pour être suivi par les autres, il faut apporter des contenus, bien entendu, mais il faut aussi suivre d’autres personnes. Sur Twitter, on ne reste pas dans son coin.

7. Blabla

Un tweet vous intéresse, n’hésitez pas à interpeller son auteur. Il répondra souvent spontanément et votre relation n’aura duré que le temps d’un échange aussi court que cordial. Ces échanges sont appelés « conversation » et se caractérise par l’utilisation du pseudo de votre interlocuteur qui débute toujours par @. Il est possible pour une personne qui capte un tweet de la conversation d’accéder à l’ensemble de l’échange. Pour interpeller, une autre personne et ainsi potentiellement lancer une conversation, il suffit d’intégrer dans le tweet son pseudo.

8. News

Le contenu fulgurant et souvent percutant de Twitter fait qu’il est un des outils préférés des journalistes (principalement anglo-saxons), qui le considèrent comme une source d’information, instantanée et fiable. Le principe du journalisme étant le recoupement de l’information, Twitter peut constituer une excellente rampe de lancement pour la nouvelle du jour !

9. Light

Twitter est un petit outil facile à emporter et à utiliser à l’extérieur. Pas besoin de charger des contenus lourdingue: 140 signes, dont quelques mots clef et l’affaire est dans le sac. Un réseau 3G suffit pour être opérationnel.

10. Fan

Twitter est un réseau social non intrusif et surtout non réciproque. Vous pouvez suivre (follow) quelqu’un sans qu’il ne vous suive. On peut suivre les tweets d’une personnalité publique sans qu’il ait à rendre la pareille à ses « followers ». Dans le cas où la personnalité gère directement son compte, il est aussi possible de communiquer directement avec lui. Ce qui est parfois compliqué dans la vie réelle ou avec tout autre forme de réseau social.

Twitter Oiseau

2 réflexions sur “10 conseils pour bien débuter votre twitter touristique

  1. Pingback: Trip advisor: ce qu’un prestataire touristique doit savoir | Excursion à PennLan

  2. Pingback: 10 conseils pour bien débuter votre twit...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s